Fenêtre d’exposition

Selon le moment d’exposition, un polluant n’aura pas les mêmes effets sur la santé de l’individu.

Exemple : 

Un enfant aura plus de probabilité de développer des symptômes respiratoires (sifflement, asthme) s’il est exposé à l’un des 6 COV : styrène, ethylbenzène, octane, 1-butanol, tridécane et o-xylene*; pendant son développement fœtal (exposition intra-utérine) que s’il est exposé à ces mêmes COV au cours de ses 12 premiers mois (exception faite pour le styrène) [Franck et al. 2014].

*Ces COV sont principalement émis lors de travaux d’aménagement et notamment lors des opérations de changements de sols : tapis, sols laminés, sols PVC…

Biblio:

Franck U, Weller A, Roder SW et al. Prenatal VOC exposure and redecoration are related to wheezing in early infancy, Environment International, 2014 : 73: 393-401

 

<< Retour au glossaire