Ozone

L’Ozone (O3) est tantôt un polluant, tantôt un bouclier protecteur, tout dépend dans quelle partie de l’atmosphère on se trouve.

L’ozone troposphérique (couche la plus basse) est un polluant atmosphérique, irritant pour les muqueuses et les voies respiratoires. C’est un polluant secondaire, ce qui signifie qu’il n’est pas directement émis par une source. L’ozone troposphérique est crée à partir d’un autre polluant (précurseur) qui est le dioxyde d’azote (NO2). Le dioxyde d’azote est lui aussi considéré comme un polluant atmosphérique et il est principalement émis par les véhicules motorisés.

Le cycle de Chapman présente comme l’Oest produit à partir du NO2 et comment le monoxyde d’azote (NO) peut également détruire l’O3.

source: l'Air-APS
source: Air-APS

 

Cette réaction n’est jamais parfaite, ainsi les zones péri-urbaines et rurales sont davantage touchées par la pollution à l’ozone que les villes, car les processus de transformation du dioxyde d’azote (NO2) en ozone (O3) se réalise sur la distance et les sources de monoxyde d’azote (NO) sont moindre.

L’ozone stratosphérique, quant à lui, correspond tout simplement à la couche d’ozone, bouclier des radiations solaires et maintien d’une température viable sur la terre.

 

<< Retour au glossaire