Prévention

Dans le champ de la prévention en santé, on distingue la prévention primaire, la prévention secondaire et la prévention tertiaire.

La prévention primaire vise à prévenir une maladie. Autrement dit, la mise en place d’actions de prévention a pour objectif de réduire l’incidence d’une maladie (l’apparition de nouveaux cas).

Exemple : dans la lutte contre le tabac, la prévention primaire passe par la sensibilisation des jeunes, afin d’éviter leur entrée dans le tabagisme. Contre le diabète de type 2, la prévention primaire passe également par la sensibilisation afin d’encourager une alimentation variée et équilibrée, ainsi que promouvoir l’activité physique.

La prévention secondaire entre en jeu quand le terrain propice au développement d’une maladie est déjà là.

Par exemple, l’atopie entre dans le champ de la prévention secondaire. L’objectif est que les personnes atopiques, ayant donc une prédisposition génétique, ne développent pas d’allergies.

La prévention tertiaire vise les malades, l’objectif est d’améliorer leur qualité de vie, diminuer la fréquence et l’intensité de leur symptôme.

Par exemple pour des personnes allergiques, cela se traduit par l’éviction des allergènes responsables de leurs symptômes.

<< Retour au glossaire